UGS 325478 Catégorie Étiquette

Tu ne vas pas t’en rendre malade ?

Informations complémentaires

AUTEUR

Philippe Méry

PRÉSENTATION

Couverture pelliculée, dos carré cousu/collé

DIMENSIONS

23 x 16 x 2,4 cm

NOMBRE DE PAGES

400

POIDS

650 gr

ANNÉE DE PARUTION

2019 (mai)

ISBN

978-2-9529-1452-9

23,00

2495 en stock

présentation

“Tu ne vas pas t’en rendre malade ?” Voilà le propos banal que l’on peut souvent entendre entre deux personnes, dont on peut supputer que l’une au moins est tracassée par un problème qui lui prend la tête.

Si tel est votre cas, alors, prenez le temps de lire ce livre. Il vous expliquera pourquoi et par quel mécanisme, vous vous rendez malade. Mieux encore, il vous expliquera comment vous pourrez vous en sortir relativement simplement. Comprendre pourquoi on est malade, c’est comprendre comment guérir !

Ce livre s’adresse donc autant aux bien-portants qu’aux malades.

A partir de là, l’auteur, Philippe MERY, en écrivant ce livre a décidé d’explorer tout le potentiel ouvert dans des voies nouvelles par des scientifiques éminents dont des médecins, telles que les influences environnementales sur le fonctionnement du corps et du cerveau, les modes alimentaires, la méditation, les thérapies douces, toutes disciplines combattues souvent avec vigueur par le corps médical.

Loin de tout préjugé et de tout formatage, il a essayé de trouver ce qui nous rend malade et ce qui nous permet de guérir. Depuis 50 ans, obsédé par le sujet, il a beaucoup lu, beaucoup rencontré et beaucoup essayé. De cette expérience, il en tire une sorte d’enquête qu’il vous livre sans prétention, avec ses propres conclusions. De ces portes qu’il a ouvertes, il vous donne l’adresse et même parfois la clé. A vous d’en faire ce que vous voudrez : un livre de médecine, un livre d’histoire, un livre de philosophie, de science-fiction apparente et même peut-être un plaidoyer pour la spiritualité.

N’en voulez pas à l’auteur s’il s’est parfois autorisé à faire de l’humour dont il pense que ce peut être un bon médicament. Il n’hésite pas non plus à sortir des sentiers battus, car il pense qu’il faut avoir le courage de remettre en cause les théories officielles comme Galilée sut le faire à une autre époque.

“Tout est vrai un certain temps, tout est faux le reste du temps.”